Carouge gagne à la Fontenette et se relance

#ensemblecarouge

Carouge gagne à la Fontenette et se relance

Les hommes de Thierry Cotting ont pris trois points précieux contre le mal classé SC Brühl. Malgré un écart de niveau apparent entre les deux formations, la victoire s’est dessinée dans la douleur.

Après deux défaites successives contre Zürich M-21 et Breitenrain, Etoile Carouge n’a plus le droit à l’erreur. Classés à la 14ème place de Promotion League au coup d’envoi, les Carougeois peinent à sortir la tête de l’eau en championnat depuis plusieurs semaines.

C’est le club du SC Brühl, lanterne Rouge avec 11 points en 15 matchs, qui se présente à la Fontenette. Avant la rencontre, certains supporters des bleus prédisent déjà une victoire éclatante, et d’autres plus modérés parlent d’un match piège. Néanmoins, tout le monde est d’accord sur le fait que ce rendez-vous est à ne pas manquer, sous peine de s’enfoncer encore plus dans les profondeurs du classement.

Une domination mal récompensée.

Le début du match est déséquilibré, et Brühl laisse très rapidement de nombreux espaces aux locaux. Dés la 12ème minute, Romain Kursner déborde côté gauche et adresse un centre tendu et à ras terre, que le malheureux Spindler dévie dans son propre but (1-0, 12ème).

Carouge confisque ensuite un peu plus le ballon et décide de jouer haut sur le terrain. À la 33ème, Matteo Regillo lancé dans le dos de la défense manque son face-à-face avec Lopar. Peu de temps après, c’est Lakdar Boussaha qui reprend à bout portant un centre en retrait de Mettler, que le portier adverse dévie encore, de la jambe.

L’arbitre siffle la mi-temps sur ce score de 1-0. C’est une performance satisfaisante de Etoile Carouge pour l’instant, mais l’écart pourrait être beaucoup plus important avec davantage de réalisme.

Une belle frayeur.

La seconde période reprend dans une ambiance pesante. Il faut gagner et même si l’équipe mêne à la marque rien n’est encore joué.

Après que Mettler, bien décalé par Boussaha, manque sa frappe une nouvelle fois sortie par le très bon Lopar, c’est Brühl qui se met en évidence. Sur l’unes de leurs rares offensives, les verts et blancs trompent Diallo par l’intermédiaire d’Eberle d’une frappe en pleine surface (1-1, 59ème). La déception est telle que cette égalisation survient contre le court du jeu mais Carouge ne va pas lever le pied et ralentir la cadence.

En quelques minutes, les Stelliens ont l’occasion de sceller le sort des visiteurs à quatre reprises, mais Lopar est impérial et sauve son équipe. Pas pour longtemps. À la 72ème, il ne peut rien faire lorsque Babacar Dia s’impose dans les airs et envoie le ballon aux fonds des filets sur un corner de Mettler. Les supporters exultent et la pression retombe. Carouge est à nouveau devant.  

Après ce but salvateur, les bleus reculent et laissent plus de possibilités à Brühl de développer son jeu. La fin du match est trés tendue, en témoigne le nombre de cartons donnés par l’arbitre en l’espace de 10 minutes: 6 au total, dont un deuxième jaune pour Boussaha à la 86ème minute. Carouge doit tenir pendant dix minutes à 10 contre 11.

L’espoir renait pour Etoile Carouge.

Malgré quelques chances d’égaliser, Brühl ne reviendra pas. La fin du match est sifflée à la 96ème et au bout du suspense Etoile Carouge empoche trois points d’une extrême importance.

Le club remonte à la 12ème place et revient à 3 points seulement du 5ème au classement, Zurich M-21. Cette victoire fait du bien. Face à une équipe blessée qui se devait de réagir également, Carouge s’est fait peur mais a assuré l’essentiel.

Nos Carougeois auront l’occasion de confirmer cette performance le samedi 20 Novembre en recevant SC YF Juventus à la Fontenette. Coup d’envoi à 17h.

Romain Migliaccio