Carouge piétine en championnat

#ensemblecarouge

Carouge piétine en championnat

Etoile Carouge vient d’enchainer deux défaites de suite après son exploit face au FC Bâle et n’a surtout gagné qu’un seul de ses sept derniers matchs de championnat.

Voilà deux semaines qu’Etoile Carouge a éliminé le grand FC Bâle en Coupe Suisse, mais la digestion de cet exploit semble délicate. Preuve en est la mauvaise série en cours en championnat avec une seule victoire sur les sept derniers matchs et surtout les deux défaites de suite qui ont suivi cette qualification historique en quart de finale. 

Battus mais pas abattus.

C’est tout d’abord la réserve du FC Zürich qui s’est présentée seulement trois jours après le 8ème de finale de Coupe Suisse à la Fontenette. Sous un temps plus que maussade et avec pas plus de 200 spectateurs dans les travées, les Carougeois, probablement émoussés par leurs gigantesques efforts en Coupe Suisse trois jours plus tôt, se sont inclinés sur la plus petite des marges. Les hommes de Thierry Cotting ne sont jamais parvenus à mettre leur jeu en place.

Etoile Carouge n’a guère fait mieux lors de son déplacement chez le leader, encore invaincu cette saison, le FC Breteinrain. A la suite d’un duel intense qui aura notamment vu Damien Chappot arrêter un penalty de belle manière avant la pause, les Carougeois se sont une nouvelle fois inclinés sans marquer le moindre but face à un adversaire solide qui confirme son statut de meilleure équipe du groupe (2-0). 

À ce jour, Etoile Carouge FC est classé 13e de Promotion League, place qui ne justifie en aucun cas la qualité de l’équipe, ni les ambitions du club. L’heure n’est plus à la fête, et Carouge doit prendre des points. Pour remonter au classement, mais surtout pour se redonner confiance.

Pour cela, il faudra absolument battre le SC Brühl, lanterne rouge de Promotion League, à la Fontenette ce samedi à 17h. Les joueurs ont besoin de vous, car ce match pourrait représenter un des tournants de la saison. En cas de succès, Etoile Carouge pourrait entrevoir à nouveau la première partie de tableau tout en s’éloignant de la zone de relégation avant la trêve hivernale.

Romain Migliaccio