Etoile Carouge élimine le FC Bâle !

Ce Mercredi 27 Octobre 2021 restera à tout jamais gravé dans les mémoires et dans l’histoire du club. À la Fontenette, l’équipe de Carouge a fait tomber le grand FC Bâle en huitièmes de finale de la Coupe Suisse. Ce n’était plus arrivé depuis 44 années et une victoire en LNA.

En grande forme, les Rhénans débarquent à Carouge invaincus sur le plan national depuis le début de saison, brillants leaders de Super League et de leur groupe en Conference Europa League. À l’inverse, Etoile Carouge est classé 11ème de promotion League et enregistre seulement trois victoires en douze matchs de championnat.

Avec 3018 spectateurs présents, soit la deuxième plus grosse affluence de Suisse du soir, Carouge annonçait déjà la couleur dans les tribunes et autant dire que personne n’allait être déçu, à part peut-être les 300 bâlois bien présents dans le parcage visiteur.

Avec la manière

Un match très intense débute alors et ce n’est pas étonnant. Les visiteurs veulent justifier leur statut de favori en imposant un pressing très haut, d’entrée de jeu. Les Stelliens quant à eux, essayent de contrer leurs adversaires, en utilisant un bloc bas et la vitesse de leurs attaquants.

Dés la 15e minute, le jeune espoir Suisse Dan Ndoye échappe à la vigilance de la défense Carougeoise et après un service parfait de Quintilla, trouve le petit filet extérieur d’une frappe trop décroisée. Une action qui aurait déjà pu être fatale pour les bleus.

C’est pourtant Etoile Carouge qui est le plus proche d’ouvrir le score quelques minutes plus tard. Suite à une interception de Marco Delley, Nassim Zoukit récupère le ballon dans son camp et contre toute attente, enchaine par un superbe lob de plus de 50 mètres. La balle fini sa course sur la barre de Gebhardt qui s’écrase lourdement dans ses filets au passage. Grosse alerte pour le FC Bâle (22e).

À la 27ème minute, c’est au tour de Romain Kursner de lancer Marco Delley dans le dos de la défense. Le Neuchâtelois dribble le portier venu à sa rencontre, mais ne peut redresser la course du ballon ensuite. Sur l’action suivante, Lòpez délivre un superbe centre de la droite qui trouve Dan Ndoye aux prises avec Baddy Dega et Dia. Encore dangereux, le bâlois voit sa tête repoussée par Chappot qui se détend bien sur sa droite (29e). 

Avant la pause, Lakdar Boussaha manque le ballon au deuxième poteau pour quelques centimètres seulement, après un beau centre de Delley sur une remise de Chappuis en pleine surface (40e). Lorsque l’arbitre siffle la fin de la première période, des cris s’élèvent des travées pour saluer la très belle performance des hommes de Cotting. Oui, Etoile Carouge tient le FC Bâle en échec dans ce match de Coupe Suisse et avec la manière.

Un exploit qui n’a pas d’égal

À la reprise, les Carougeois sont les premiers dans cette deuxième période à pouvoir se montrer dangereux en héritant d’un coup franc sur la gauche à 30 mètres du but. Loris Mettler se charge de le tirer et autant dire que son pied droit est toujours aussi précis. Le ballon s’élève pour retomber en pleine surface sur la tête de Babacar Dia qui se jette. Gebhardt repousse une première fois, mais ne peut rien faire lorsque Romain Kursner catapulte le ballon au fond des filets, d’une tête à bout portant. La Fontenette explose et la joie est partout (1-0, 52e).

Contre toute attente, Etoile Carouge mène d’une longueur contre le FC Bâle, 13 fois vainqueur de la Coupe Suisse. Et si les Stelliens espéraient un tel scénario, ils ne l’avaient pas pour autant imaginer, pour de vrai. Il va falloir maitriser son sujet pour encore prés de 40 minutes.

Quelques instants plus tard, Romain Kursner, encore lui, repousse miraculeusement le ballon sur sa ligne suite à une tête de Cömert et sauve Etoile Carouge de l’égalisation (57e). La suite du match se résume à d’innombrables vagues offensives des Rhénans, qui veulent par tous les moyens renverser la situation et sauver la face. Le coup franc de Cömert à la 75e ne donnera rien, tout comme la tête de Cabral quelques minutes plus tard (78e).

La tension est à son comble, et la fin du match approche. A la 90e, Cabral reprend de volée en pleine surface mais la balle passe largement au dessus. Quelques secondes plus tard, le même Cabral s’envole dans la surface avec magnifique ciseau, que Chappot repousse sur sa ligne. Impérial. 

Les supporters retiennent leur souffle et tout le monde a du mal à réaliser ce qui est en train de se passer. Les encouragements se font entendre de plus en plus pour pousser les joueurs dans un dernier effort jusqu’à la 94e.

C’est fait, le miracle a eu lieu. L’arbitre siffle la fin du match et la folie s’empare de la Fontenette. Etoile Carouge vient d’éliminer le FC Bâle de la Coupe Suisse. Les spectateurs sont debout, les joueurs s’enlacent au milieu du terrain, on ne sait plus où donner de la tête. Après un tour de terrain pour saluer leurs fans, les Carougeois restent de nombreuses minutes sur le terrain pour profiter de l’instant et en essayant de réaliser ce qui vient de se passer.

Thierry Cotting nous confiera ensuite: « L’équipe a fait le match parfait. Ce n’était pas facile car ils venaient nous chercher très haut mais on a su tirer notre épingle du jeu en jouant à trois attaquants et en cherchant la profondeur. J’ai demandé à mes joueurs de maintenir leur concentration en deuxième période à défaut de pouvoir maintenir l’intensité de la première mi-temps».

C’est un exploit retentissant parfaitement préparé par les joueurs, le staff mais aussi toutes les personnes du club qui ont travaillé pour cet évènement. Ce soir, la fête est belle à la Fontenette, et on en redemande. Vivement Février prochain, et le quart de finale contre St.Gall.

Romain Migliaccio

LES AUTRES ACTUS

Remise de la Coupe ce samedi

en savoir plus

Award du meilleur coach !

en savoir plus
,

Camps vacances été 2024

en savoir plus

Plus d’actualités