Etoile Carouge élimine Winterthur

#ensemblecarouge

Etoile Carouge élimine Winterthur

Les Carougeois réalisent l’exploit en éliminant le leader de Challenge League (3-1) et se qualifient pour les huitièmes de finale de la Coupe Suisse.

Ce samedi 18 septembre avait lieu au Stade de la Fontenette, le 16e de finale de Coupe Suisse entre Etoile Carouge et Winterthour respectivement pensionnaires de Promotion et de Challenge League. Si les visiteurs réalisent un trés bon début de saison avec une place de leader en championnat, les stelliens quant à eux cherchent à lancer la leur, plutôt compliquée jusqu’à maintenant avec deux victoires en sept matchs officiels. C’est donc en position de favori que le FC Winterthour débuta ce match en terre Carougeoise. 

Départ canon

Dés la deuxième minute et porté par un public acquis à sa cause, Carouge fit mentir les parieurs en inscrivant le tout premier but de la rencontre par Romain Kursner. Le latéral repris un centre instantané de Baddy Dega d’une superbe volée croisée, suite à un corner de Mettler. Le début de match tonitruant des hommes de Cotting se confirma dans les minutes suivantes par une agressivité de tous les instants au milieu du terrain. Trés bien positionnés, ils ne laissèrent pas de possibilité aux rouges et blancs de développer correctement leur jeu.

À la 23ème minute et aprés une belle transversale de Boussaha, Konan s’échappa sur le flanc droit puis adressa un centre au deuxième poteau pour l’omniprésent Loris Mettler qui marqua de volée à bout portant: 2-0. Incroyable mais vrai. Les Lions reprirent peu à peu la maitrise du jeu, et Schättin réduisait logiquement l’écart à la 35ème minute suite à un ballon mal repoussé par la défense carougeoise. Les dix dernières minutes du premier acte furent tendues et ponctuées de nombreuses fautes d’un côté comme de l’autre, jusqu’à ce que l’arbitre siffle la pause et renvoie finalement les deux équipes aux vestiaires: 2-1.

Le match fut trés équilibré jusqu’au tournant de la rencontre à la 60ème minute. Lakdar Boussaha provoqua une faute à gauche de la surface aprés à un duel bien négocié avec son vis-à-vis. Loris Mettler encore lui, se chargea de tirer ce coup franc excentré qui fut dans un premier temps dévié de la tête par un joueur adverse au premier poteau. Le ballon s’éleva dans le ciel pour retomber dans les six mètres et ne croiser personne. Suite au rebond, Mbaye Babacar Dia s’élança et d’une magnifique bicyclette ne laissa aucune chance à Spiegel: 3-1. Le solide défenseur resta à terre dans un premier temps, et après avoir été félicité par ses coéquipiers se releva le visage couvert de larmes.

Pour Baba

Winterthour réalisa alors qu’il ne restait que peu de temps pour renverser la vapeur et reprendre le match en main. C’était sans compter sur une solide équipe d’Etoile Carouge dans un trés grand soir, aidée par les entrées de Luca Sestito, Daniel Titié et Ruben Fernandez mais également par leurs supporters toujours plus bruyants. Les visiteurs se montrèrent ensuite plus entreprenants avec plusieurs occasions franches, mais le manque de réussite et de réalisme dans le dernier quart d’heure leur sera fatal.

L’arbitre ne laissa pas moins de cinq minutes de temps supplémentaire ce qui paru être une éternité pour tout le peuple stellien. Lorsque le coup de sifflet final retentit enfin, Baba Dia tomba à genoux les doigts pointés vers le ciel lui qui subi un drame familial jeudi dernier. Rempli de courage, il souhaitait à tout prix aider son équipe lors de ce match d’une importance capitale. Tout le banc et l’ensemble des joueurs se pressèrent pour se réunir autour de lui et fêter leur héros pendant de longs instants. Les émotions furent aussi grandes que l’exploit qui venait d’être réalisé. Pour sûr, cette soirée inoubliable restera gravée dans les mémoires pour toujours et l’histoire de l’Etoile Carouge s’est une nouvelle fois écrite dans le mythique stade de la Fontenette.

Rendez-vous contre le FC Bâle fin octobre pour les huitièmes de finale.

Romain Migliaccio